Histoire

Avec plus de 30 ans d’activité, la recherche à l’hôpital Albert Schweitzer de Lambaréné dispose d’une histoire longue et riche en couleurs.

En 1981, la 3ème génération de l’hôpital Albert Schweitzer, crée à l’origine en 1913, fut crée. Le gouvernement gabonais avait fait la demande d’un laboratoire de recherche au sein de la fondation Albert Schweitzer, avec pour mission de procéder à des recherches sur les maladies touchant la population locale. En 1991, Peter Kremsner devient le chef du laboratoire de recherche et décide de concentrer les activités du laboratoire de recherche sur la pathophysiologie du paludisme et l’évolution de nouvelles interventions contre le paludisme et la Bilharziose (Schistosomiasis).

Le centre de recherche et ses activités on observé une énorme évolution dans les années qui ont suivit. Tout ceci est dû au partenariat avec l’université de Tübingen, dans laquelle Peter Kremsner est devenu chef du département de médecine tropicale en 1996.

Renommé “Unité de Recherche Médicale“ ou “Medical Research Unit” en 2001, le centre devient administrativement et financièrement indépendant de l’hôpital Albert Schweitzer, tout en conservant des liens étroits. Un nouveau bâtiment a été inauguré en 2006 et a permis la mise en place d’un laboratoire de recherche moderne. Additionnellement, un système d’assurance qualité et un programme d’entrainement en méthodes de laboratoire pour le personnel local, ont été mis en place.

Dès lors, les intérêts de recherche ont aussi évolué avec la tuberculose, les bactéries et les helminthiases transmissent par le sol, qui sont devenus d’importants domaines de recherche. Une plus grande expertise d’intervention à large échelle s’est construite durant les projets comme l’essai de vaccination contre la malaria RTS,S.

Le centre a été renommé “Centre de Recherches Médicale de Lambaréné” en 2011 et a reçu un nouveau statut légal. Le centre de recherche est une structure à but non lucrative d’après la loi gabonaise de 2001. Il est aussi maintenant indépendant de l’hôpital mais reste néanmoins une part de la fondation Albert Schweitzer.

Le Gabon a célébré en juillet 2013, le centenaire de l’arrivée d’Albert Schweitzer. Un troisième bâtiment utilisé pour l’administration du centre de recherche a été inauguré à cette occasion.

A travers les années le centre de recherche joue un important rôle dans la recherche et les paysages académiques du Gabon. Les chercheurs en chef enseignent dans les universités médicales et techniques du Gabon. Le centre de recherche offre des opportunités de stages pour les jeunes médecins et les post-docs et participe activement aux discussions de la santé et de la politique de recherche au niveau national.

Le CERMEL continu sa quête pour devenir l’un des meilleurs centre de recherche dans la sous région de l’Afrique central. Il a établit des relations de partenariat avec l’université de la République du Congo et du Cameroun et pourvoit, entre autres, des opportunités de stages dans ces différents centres.